Espérer dans la justice et la bonté de Dieu au sein de la tragédie [Prédication]

Samedi 28 avril au groupe de jeunes, c’est Rolly qui nous a apporté la prédication sur le thème suivant : « Espérer dans la justice et la bonté de Dieu au sein de la tragédie », en s’appuyant sur le chapitre 1 du livre de Ruth.  Voici les trois idées qui sont ressorties de cette étude :

  1. L’exemple de Naomi,  nous rappelle notre vision partielle et limitée sur les situations que nous traversons. Contrairement à nous, Dieu a le panorama complet. Il voit tout. Il est juste et il veut notre bien. Faisons-lui confiance.
  2. Ainsi, nous pourrons espérer dans la justice et la bonté de Dieu au sein de la tragédie car comme nous l’avons vu, le silence apparent de Dieu n’est pas un argument en faveur de son inaction. Au contraire Dieu est présent, il apporte une aide indéfectible à Naomi à travers Ruth. Et plus fou, encore Il travaille au Salut de toute l’humanité.
  3. Nous pouvons espérer dans la justice et la bonté de Dieu car, IL n’est pas pris au dépourvu face à notre péché, à la famine, la mort.

Ecouter l’audio de l’enseignement

Ce thème te touche particulièrement, mais tu n’étais pas là samedi ? Pas de panique, tu peux tout réécouter juste ici:

Parcourir les notes de la prédication

Naomi - Livre de Ruth - Tristesse, amertume

Naomi – Livre de Ruth – Tristesse, amertume

Avez-vous déjà vécu ses périodes de votre vie où vous avez l’impression que le sort s’acharne contre vous ? Ces phases où  Dieu vous semble loin ? Votre passion pour lui a diminué. Peut-être avez-vous l’impression que Dieu est l’origine de votre malheur, il est contre vous, car il permet et laisse perdurer une situation tragique. Ces questions, sont des interrogations que soulèvent Naomi dans le premier chapitre du livre de Ruth.  Elle l’exprime en ce mot :

Naomi leur dit: «Ne m’appelez pas Naomi (beauté, douceur), appelez-moi Mara (amère)1.20, car le Tout-Puissant m’a remplie d’amertume. 21J’étais dans l’abondance à mon départ et l’Eternel me ramène les mains vides. Pourquoi m’appelleriez-vous Naomi, après que l’Eternel s’est prononcé contre moi, après que le Tout-Puissant a provoqué mon malheur?»
21J’étais dans l’abondance à mon départ et l’Eternel me ramène les mains vides. Pourquoi m’appelleriez-vous Naomi, après que l’Eternel s’est prononcé contre moi, après que le Tout-Puissant a provoqué mon malheur?»

Des paroles dures qui illustrent l’état d’un coeur meurtri, d’une personne qui a été brassée par la souffrance. Alors Dieu est-il devenu injuste ? A-t-il perdu sa bonté ? Qu’est-ce qui peut bien amener Naomi a avoir de telles propos.

Contexte du passage

Parcours familiale de Bethléem à Moab - Livre de Ruth - Prédication : espérer dans la justice et la bonté de Dieu au sein de la tragédie

Parcours familiale de Bethléem à Moab – Livre de Ruth – Prédication : espérer dans la justice et la bonté de Dieu au sein de la tragédie

Le livre de Ruth est le seul livre de la Bible dédiée à une femme étrangère. Selon la tradition rabbinique c’est Samuel l’auteur.  Le récit se déroule dans la palestine actuelle, plus précisément à Bethléem (signifie le pays du pain) en Israël et dans le pays de Moab qui correspond à la Jordanie. Les Moabites sont les descendants de Loth. C’était un peuple ennemi d’Israël.
Nous sommes au temps des juges, une période sombre de l’histoire du peuple d’Israël qui s’étend de la mort de Josué à la mort du prophète Samuel. Plus d’info dans Jg 2:10-13 Jg 17:6 , Jg 21:25 .
Le livre de Ruth aborde principalement deux thèmes :

  • La bonté : que l’on retrouve chez Ruth (Ruth 1: 16-17), elle renonce à son pays et sa famille pour prendre soin de sa belle-mère. Puis chez Boaz (Ruth 4:9-13) dans l’accueil qu’il fait à Ruth, et en l’épousant. Cette bonté découle avant tout de Dieu. (Deut. 7:8–9)
  • La rédemption : se manifeste par la foi de Ruth et son intégration le peuple d’Israël, la loi du lévirat (Deut. 25:5–6, Matt. 22:24) et le rachat des terres Lev. 25:23–25 . Dans la perspective du salut, la venue de Jésus, l’intégration des peuples étrangers

Le texte,  s’articule en deux parties qui correspondent aux deux grands mouvements du texte.  

Ruth 1. 1-5 : Le séjour tragique d’une famille de Bethléem en terre étrangère (Moab)


Elimelec, Naomi, Machlon et Kiljon quittent la terre promise pour s’expatrier en Moab à cause de la famine. Ce départ de la terre promise interroge. N’est-ce pas là le pays où tous les juifs devaient demeurer, ce pays offert par Dieu où coule le lait et le miel. De 8: 7-14 Dieu a-t-il failli à sa bonté ? Pourquoi une telle famine ?

Arrivée sur place, Naomi assiste à l’extinction de sa famille. Son mari meurt. Elle est privée de descendance. En effet, les mariages illicites (De 7:3, 23:3, Ezr 9:2, Ne 13:23) de ses enfants Machlon et Kiljon avec respectivement Ruth et Orpa se soldent sans progéniture même après dix années de vie conjugale. Plus tragique encore, ses deux fils meurent à leur tour. Naomi a tout perdu. 

Livre de Ruth - Source : Unsplash

Livre de Ruth – Source : Unsplash

Vérités sur le cœur de l’Homme:

  • L’Homme subit les conséquences du péché ici la famine, et la mort qui nous atteint tous
  • L’Homme fait des choix qui s’opposent à Dieu

Vérités sur la personne de Dieu:

  • Dieu est silencieux
  • Dieu permet certaines situations tragiques, désastreuses nous atteindre

Le silence apparent de Dieu n’est pas une preuve de son inaction. Au contraire Dieu est présent, il apporte une aide indéfectible à Naomi à travers Ruth. Et plus fou encore, Il travaille au Salut de toute l’humanité.

Ruth 1: 6-22 : Le retour de Naomi et Ruth à Bethléem

Voyage retour - Source : Unsplash

Voyage retour – Source : Unsplash

Dieu fait grâce à son peuple, il a donné du pain à son peuple. Naomi décide de retourner à Bethléem.

A l’époque de la rédaction du récit, une femme vivait soit chez son papa ou alors chez son mari. Naomi n’envisage aucune de ces deux possibilités. Elle s’attend au pire. De plus, les multiples exhortations à prendre soin de la veuve et de l’orphelin dans la Bible laissent penser qu’on leur accordait peu d’attention.  Naomi n’a donc plus rien à offrir à ses belles-filles si ce n’est une séparation. A 4 reprises, à elle les invite à retourner chez eux après avoir prié Dieu pour elles.
Ruth témoigne d’un amour désintéressé et indéfectible à Naomi. Elle veut prendre soin de Naomi.  Par son serment, elle se soumet au Dieu d’Israël, et refuse de retourner vers son peuple et vers ses dieux (Ruth 1:15)  Ce n’est pas le cas pour Orpa qui, rebrousse chemin.

Pour Naomi, Dieu s’est prononcé contre elle Ruth 1:21. Dieu l’a rempli d’amertume.

Vérités sur le coeur de l’Homme:

  • Face au désastre, l’Homme a naturellement une vision pessimiste sur l’avenir
  • L’Homme considère Dieu comme étant l’auteur de son malheur
  • L’Homme peut manifester des attributs de Dieu :  sa bonté

Vérités sur la personne de Dieu:

  • Dieu exprime sa bonté, il fait grâce à son peuple. Il le nourrit.
  • Dieu donne à Naomi une aide précieuse et fidèle en la personne de Ruth

Ouverture et applications

Dieu reste souverain et au contrôle de la tragédie que Naomi subit. En effet il va bénir Naomi matériellement, spirituellement par le mariage de Ruth et Boaz au chapitre 4. Sa prière sera exaucée selon les plans de Dieu. Elle aura une descendance. De cette lignée naîtra le grand Roi David, et plus tard le Messie, qui viendra pour nous sauver du péché, et de ses conséquences (famine, mort). Aussi surprenant que ça puisse paraître, Dieu est bien l’oeuvre. Il agit avec bonté et de façon  juste.

Généalogie de David - Livre de Ruth - Bible

Généalogie de David – Livre de Ruth – Bible

 

  1. L’exemple de Naomi,  nous rappelle notre vision partielle et limitée sur les situations que nous traversons. Contrairement à nous, Dieu a le panorama complet. Il voit tout. Il est juste et il veut notre bien. Faisons-lui confiance.
  2. Ainsi, nous pourrons espérer dans la justice et la bonté de Dieu au sein de la tragédie car comme nous l’avons vu, le silence apparent de Dieu n’est pas un argument en faveur de son inaction. Au contraire Dieu est présent, il apporte une aide indéfectible à Naomi à travers Ruth. Et plus fou, encore Il travaille au Salut de toute l’humanité.
  3. Nous pouvons espérer dans la justice et la bonté de Dieu car  Il n’est pas pris au dépourvu face à notre péché, à la famine et à la mort.